La nouvelle vanne de fermeture électrique de Lechler – récompensée par la médaille d'argent de l'Innovation Award

La commutation électrique d'une seule buse sur la rampe de pulvérisation à l'aide d'une vanne de fermeture électrique est un élément capital de l'agriculture intelligente.

Lechler ESV (Elektrisches Schließ-Ventil)

La précision de l'application peut être renforcée. Cela permet d'économiser des produits phytosanitaires et des engrais liquides, d'augmenter l'efficacité de l'application, de protéger l'environnement et, grâce à la commutation automatique des buses, d'alléger la tâche de l'utilisateur de jour et de nuit.

Les avantages en abrégé :

  • La vanne de fermeture électrique se compose d'une unité et du câble
  • Un câblage simple facilite le rééquipement
  • Faible consommation d'énergie grâce au contrôle de charge breveté qui rend superflue une éventuelle alimentation intermédiaire, même sur de grandes largeurs de travail
  • Le stockage d'énergie (Supercap) permet la fonction d'arrêt d'urgence
  • Autoconfiguration automatique des vannes (bus CAN) lors de la mise en service
  • L'énergie des Supercaps permet l'alimentation électrique de tracteurs plus anciens
  • Sécurité de fonctionnement grâce au scellement de l'électronique et à la ventilation des vannes
  • Les petits tronçons jusqu'à 0,25 m permettent de réduire les chevauchements
  • Des tronçons peuvent être définis librement, par exemple pour le traitement de platebandes de cultures maraîchères
  • Haute précision grâce à des cycles de commutation courts (300 ms pour l'ouverture) conformes aux pratiques de la ferme intelligente (Farming 4.0)
  • La capacité de communication avec ISOBUS permet une intégration dans les systèmes GPS existants

Les vannes de fermeture électriques s'adaptent à tous les supports de buses simples et multiples. L'installation sur la rampe de pulvérisation est extrêmement simple et rapide, car les câbles sont connectés entre eux par de simples fiches et prises. Des faisceaux de câbles complexes et des alimentations intermédiaires ne sont pas nécessaires. Après l'installation, chaque fois que le pulvérisateur est mis en service ou qu'une vanne est remplacée, les vannes de fermeture électriques sont configurées automatiquement via le bus CAN. Toutes les variantes peuvent être utilisées via le terminal du pulvérisateur, de la commutation individuelle des buses à la définition individuelle des tronçons de rampe.

En raison de la surveillance continue des vannes de fermeture électriques pendant le fonctionnement, les erreurs d'application dues à des vannes hors service sont exclues. En présence d'un défaut technique de la vanne ou d'une panne de courant par exemple, la vanne passe en commande d'arrêt d'urgence. La vanne se ferme et informe via le terminal. Les buses ne dégouttent pas et protègent ainsi efficacement contre des applications hors zone. Même dans des conditions de fonctionnement défavorables, les vannes de fermeture électriques offrent un haut niveau de sécurité de fonctionnement. Les fiches de connexion de la classe de protection IP68 sont étanches à la poussière et à l'eau. L'électronique est scellée dans la vanne. Pendant son fonctionnement, la vanne n'est pas soumise à des vibrations et une corrosion de l'électronique est écartée. La consommation de courant de chaque vanne est limitée par un régulateur de charge. Généralement, y compris en cas de grandes largeurs de travail, seul un faisceau de câbles suffit à l'alimentation et une alimentation intermédiaire n'est pas nécessaire. En outre, lors de leur commutation et pendant leur fonctionnement, les vannes reçoivent l'énergie des Supercaps. Des tracteurs plus anciens peuvent ainsi garantir l'alimentation électrique pendant l'application.

Pour des applications phytosanitaires ainsi que d'engrais liquides, l'aptitude fonctionnelle a été prouvée en laboratoire et lors d'essais sur le terrain pendant plusieurs années sur une surface de plus de 1000 ha.

Autres informations produit

Vue d'ensemble